Avocat accidents de la vie courante à Paris 17ème, Levallois-Perret

Votre avocat en accident de la vie courante à Paris 17ème

Les accidents sont des faits imprévisibles de la vie courante. Ils peuvent impliquer les coups et blessures lors des activités sportives, les accidents scolaires, les chutes accidentelles dans la rue…

En France, les accidents de la vie courante affectent plus de 11 millions de personnes par an, parmi lesquels 4,5 millions sont envoyées aux urgences et plusieurs centaines de milliers sont hospitalisées pour diverses raisons. Les accidents arrivent aussi bien aux plus jeunes qu’aux personnes âgées.

Le conseil d’un avocat à Paris 17 en accident de la vie courante vous sera d’une grande utilité afin de déterminer la responsabilitécontractuelle à travers l’identification de la faute contractuelle.

Votre accident peut être causé par vous-même. Il se peut aussi qu’une autre personne puisse en être responsable. Faites appel à votre avocat du cabinet VESTA pour vous éclairer.

Accidents de la vie courante impliquant un tiers

Êtes-vous victime d’un accident causé entièrement par une autre personne ? Ou s’agit-il d’une responsabilité partielle ? Cette personne est tenue fautive et sa couverture assurance devra alors vous indemniser. Pour cela, elle doit se munir d’un contrat d’assurance garantie des accidents de la vie (GAV).

L’avocat est en confrontation avec l’assureur du tiers responsable. De ce fait, il se peut que ledit assureur réfute sa garantie ou bien vous attribue une partie de la faute. Le cabinet d’avocats VESTA intervient en définissant légalement l’entière ou la partielle responsabilité du coupable.

Dans ce sens, si le coupable reconnaît sa faute contractuelle, l’affaire peut être classée civile ou pénale. Cette définition est établie uniquement selon la gravité de la situation. Elle peut être réglée à l’amiable ou par ordonnance du tribunal. Le tribunal évalue l’intensité de la faute contractuelle commise par le coupable pour évoquer la valeur de l’indemnisation. Dans le cas des infractions accidentelles, il condamne le responsable à vous indemnise et définit le montant correspondant à l’infraction.

Accidents de la vie courante si aucun tiers n'est impliqué

Si votre préjudice physique n’est rattaché à aucune autre personne, mais qu’il s’agit d’une faute intentionnelle, il n’y aura pas d’indemnisation possible. Selon la situation (accident de voiture, de moto…), il se peut que vous soyez couvert par un contrat d’assurance. Vous ne pouvez recourir à cette option que si vous êtes muni d’une garantie des accidents de la vie ou d’une assurance personnelle couvrant les dommages sans tiers. Cependant, gagner une indemnisation n’est pas facile sauf si vous vous faites aider par votre avocat.

Il existe aussi des accidents naturels tels que les catastrophes naturelles, la contamination par un virus comme le VIH. Dans ces cas-là, les faits seront justifiés par une déclaration prescrite cinq jours après le phénomène. Elle définit les conséquences des dommages établies par le médecin ou l’hôpital.

Soulignons que tous les ans, les accidents de la vie courante sont responsables de 19 000 décès environ (3,6% du total des décès). Ils devancent les accidents de la route et sont la troisième cause de mortalité dans l’Hexagone. Malgré les campagnes de prévention, ils sont à l’origine d’importants dommages corporels.

N’hésitez pas à prendre contact avec votre avocat. Le Cabinet intervient notamment à Paris 8, Paris 17 et Paris 18.

Contact

Consultez également :

c